Une fois n'est pas coutume je voudrais vous parler d'un peintre qui n'a pas (à ma connaissance du moins) illustré des oeuvres de SFFF. Il 'agit du peintre américain Timothy Martin qui est exposé du 27 mars au 11 juillet 2009, à la Mona Bismarck Foundation (Paris, 16è). C'est une première en France. J'aurais aimé visiter cette exposition mais ... donc je me console en admirant "virtuellement" ses ....

... différents instruments de musique ...

(cliquez pour ouvrir les images en grand dans une nouvelle fenêtre)

glory_of_the_morning_bee   

Glory of the Morning Bee

CRYSTAL_VASE_VIOLIN TRIPTYCH_STRING_HYD_CELLO

Crystal Vase Violin -              Triptych String Hyd Cello

... chaises ...

crustacean_chair

Crustacean Chair

QUEEN_ANNES_LACE  windsor_glads

Queen Anne's Lace      -         Windsor Glads

Leopard_Anemones_FINAL  nanny_brook

Leopard & Anemones            -          Nanny Brooks

... canapés ...

Garden_State_Settee

Garden State Settee

Mothquest

Mothquest

Goats_and_Roses

Goats & Roses

... et surtout ses harpes ...

harp_falls   Jewel_Harp

Harp Falls           -               Jewel Harp

... et ses pianos...

lillypad_piano   pianissimo_peacock 

Lilypad Piano          -      Pianissimo Peacock

PEAR_TREE_PIANO 

Pear Tree Piano   

the_Menagerie

    The Menagerie

Présentation de l'artiste tirée du site de la Mona Bismarck Foundation

Peintre américain de formation classique, Timothy Martin, surnommé «Le Naturaliste», est un Thoreau des temps modernes. Son geste et sa peinture rendent un hommage singulier aux mondes animal et végétal.

Un autre style... une autre interprétation de la nature         

Tour à tour étudiant, professeur, charpentier et décorateur d’intérieur, Timothy Martin a, au cours de sa vie, incarné plusieurs personnages sans cesse à la recherche d’un style et d’un langage artistique propres, en quête absolue d’une facture, d’une lumière différente, d’un style qui «réconforterait le spectateur» tout en l’amusant. Ce style, il le trouve dans l’interprétation de sujets ou de compositions inspirés par des végétaux et des animaux. Un style pictural étonnant où l’artiste utilise les éléments de la nature pour interpréter à sa façon des sujets parfois récurrents comme les instruments de musique ou les meubles. Une contrebasse aux contours bulbeux ornés de fleurs de magnolias, un canapé composé de chèvres et de roses... Un vocabulaire allégorique et autant de scènes originales qui peuvent évoquer, sensiblement, les curieuses «têtes composites» de Giuseppe Arcimboldo.

Timothy Martin est un amoureux de la nature. Il se souvient des étés passés dans la ferme de ses grands-parents lorsqu’il était enfant, des joies des vagabondages à travers champs et de ces moments passés à feuilleter les catalogues de graines de sa grand-mère. Des images familières qu’il retrouve encore aujourd’hui dans sa ferme centenaire de Stockton, dans le New Jersey. Là, il continue à découvrir la nature, source d’inspiration infinie. Dans un «atelier-laboratoire», l’œil passionné de l’artiste dissèque jusqu’à l’âme la forme des plantes, l’anatomie des oiseaux, la couleur des fleurs.